• La République française, une démocratie.

    La République française, une démocratie. 

    Voir le livre Nathan 3ème 2016 pages 366 à 388 

     

     Documents d'introduction                 

    La République française, une démocratie.

                                                      

     

      

    Vocabulaire de la séquence :

    Amendement / Constitution / Démocratie participative / Démocratie représentative / Opinion publique / Médias / Pouvoir exécutif / Pouvoir législatif / Promulguer / Référendum / République / Souveraineté nationale.

     

     

    La République française, une démocratie.

    Introduction.

     

    Depuis la Révolution, la France est progressivement devenue à la fois une démocratie et une république. (Voir chap. précédent pour les symboles).
    Ses grands principes sont inscrits dans la Constitution qui en établit le fonctionnement.
    Comment fonctionnent les institutions de la République ?
    Comment les citoyens s'engagent-ils dans la démocratie aujourd'hui ?

     

    La République française, une démocratie.                                                                                          

    La République française, une démocratie.                                                                                    

    La République française, une démocratie.

     

    I La France est une république démocratique.

    A. La France est un État démocratique.

    C'est une démocratie car le pouvoir procède des citoyens qui élisent des représentants. On dit que la démocratie française est représentative. C'est par l'intermédiaire de leurs représentants (Président, députés, etc.) que les citoyens participent à la vie politique. Ils peuvent aussi être consultés par des référendums.

    B. Le fonctionnement de la République est défini par une Constitution.

    En France les dirigeants élus sont les représentants de la nation. La République est régie par de grands principes : elle est démocratique, laïque, indivisible et sociale. Elle repose sur la séparation des pouvoirs entre le législatif (Assemblée nationale et Sénat) qui fait la loi, et l'exécutif (le Président et le gouvernement), qui veille à son application. 
    Ce fonctionnement démocratique est défini par la Constitution de 1958 qui a donné naissance à la Ve République.

     

    La République française, une démocratie.                                                                       

    C. La loi votée est l'expression de la « volonté générale ».

    Les représentants élus par les citoyens votent la loi. On dit alors qu'elle est la volonté de tous les citoyens par leurs représentants (volonté générale). Elle doit être conforme à la Constitution qui est la loi suprême de la République.

     

    La République française, une démocratie.                                                                                                                                     

     

    II. L'engagement démocratique des citoyens.

    A. La démocratie française est participative.

    L'avis des citoyens est recueilli presque en permanence. Ils sont sollicités pour débattre et donner leur avis sur les projets les plus importants : c'est la démocratie participative.

    B. Les citoyens peuvent s'engager en politique au quotidien.

    Ils peuvent adhérer à des partis politiques nombreux (pluralisme) et être élus (conseillers municipaux, députés, etc.). Sans adhésion, ils peuvent être sympathisants des idées et programmes pour gouverner de tel ou tel parti. Chaque citoyen s'engage selon ses possibilités, ses envies et ses convictions. 

    C. Il existe d'autres formes de l'engagement « citoyen ».

    Ils peuvent représenter des personnes unies par des intérêts communs (syndicats, comités d'entreprise, de travailleurs, d'étudiants, de parents d'élèves, etc.), être bénévoles dans le monde associatif (caritatif, humanitaire, sportif, de loisirs, de santé, etc.), faire des dons pour telle ou telle association.

     

    La République française, une démocratie.

    La République française, une démocratie.

     

    III. L'opinion publique et la démocratie.

    A. Les citoyens contribuent à l'expression de l'opinion publique.

    Les citoyens peuvent intervenir dans le débat politique en participant à des manifestations, des grèves, en signant des pétitions ou en répondant à des sondages. L'ensemble des convictions d'une population sur tel ou tel sujet forme ainsi l'opinion publique. 

    B. Les gouvernants sont attentifs à l'opinion publique.

    De nombreux sondages sont réalisés pour mesurer l'opinion publique et faciliter la prise de décision des gouvernants. Ils sont réalisés selon des méthodes statistiques mais doivent être pris avec précaution selon la question posée ou le contexte. Ils traduisent l'opinion publique à un moment donné mais peuvent l'orienter.

    C. Les médias peuvent aussi influer sur l'opinion publique.

    Grâce aux médias, les citoyens peuvent s'informer, débattre et s'engager. En France, la liberté et le pluralisme des médias sont garantis par la loi de 1881. Internet a la particularité  de permettre une plus large diffusion des médias traditionnel et des informations en général. Par leur façon de transmettre une information, les médias peuvent aussi orienter l'opinion. Tout citoyen doit essayer de conserver un esprit critique.

     

    La République française, une démocratie.                                             

    Conclusion.


    La démocratie : « C’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » (Abraham Lincoln en 1863).
    En France, elle a d’abord été conçue comme une démocratie représentative. De nos jours, elle est remise en question comme le signale la montée de l’abstentionnisme.
    Face à cette situation, la démocratie participative se développe.

     

     

    La République française, une démocratie.