• L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

     Chapitre 6 : L’affirmation des rois capétiens et valois (XIe-XVe siècle)

    MANUEL Nathan PAGES 108-125 

         

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)           

       
     Vocabulaire et notions :

    Domaine royal / Dynastie / État / États généraux / Hommage / légistes / Monarchie / Ordonnance / Sacre / Vassal.        

     Introduction :
    Entre la fin du Xe et le XVe siècle, sous la dynastie des Capétiens puis de la branche cadette des Valois, le pouvoir royal s’affirme, L’État se construit et se renforce peu à peu au service de la monarchie.
    Comment le pouvoir royal et un État moderne s’affirment-t-ils entre le Xe et le XVe siècle dans le royaume de France ?

     

          

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                      
       

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                           
         

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

      

     

        

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)        

                                                                                                                                         

                    Questions 1 à 4 p 111.

    1 - Quelles dynasties se succèdent à la tête du royaume de France entre le XIe et le XVe siècle ?

    2 - Comment évolue le domaine royal entre le XIe et le XVe siècle ? À votre avis, comment cela-a-t-il été possible ? Aidez-vous de la frise chronologique p 111.

    3 - Au XVe siècle, comment les rois de France ont-ils renforcé leur pouvoir face aux seigneurs ?

    4 - Comment le royaume de France s’est-il agrandi entre le XIe et le XVe siècle ?                                                                                                             

     Attention, il faut savoir différencier le domaine royal qui regroupe les terres dont le roi est
    propriétaire et seigneur direct (il perçoit les taxes) et le royaume de France dirigé par le roi mais
    dont de nombreux grands fiefs appartiennent aux seigneurs.

    I – Les premiers capétiens : les plus puissants des seigneurs ?

     A – Des rois faibles mais sacrés…

            

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                
          

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                              
        

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                            

     En 987, Hugues Capet, duc de France, est élu roi de France par une
    assemblée de grands seigneurs du royaume à Senlis puis couronné et sacré, il donne alors naissance à la dynastie capétienne. Les premiers capétiens n’exercent leur autorité que sur le domaine royal qui s’étend autour de Paris et dans l’Orléanais.
    Ils sont confrontés au pouvoir des grands seigneurs féodaux, vassaux du roi mais vrais maîtres sur leurs territoires (comtés, duchés). 

    Cependant, la cérémonie du sacre, pratiquée par les grands
    clercs (comme l'archevêque de Reims), donne une grande autorité morale au roi en faisant de lui l’élu de Dieu. Par ailleurs, il n’est le vassal de personne.

                                                                                                     

     Lectures :

              

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                         
              

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                       
        

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                     

     B - …Qui étendent le domaine royal

    Les rois Philippe 1er (1052-1108) et Louis VI le Gros (1081-1137), furent des rois batailleurs mais ils étendirent aussi leur domaine par rachat de terres (Philippe 1er achète Bourges en 1101). Connu notamment par le témoignage de son conseiller, l’abbé de Saint-Denis Suger (voir lecture ci-dessus), Louis VI s’attaqua aux seigneurs brigands du Bassin Parisien et détruisit leurs châteaux comme celui d’Hugues de Puiset en 1111.
    En 1180, le domaine royal s’étendait, du nord au sud, de Compiègne à Bourges, soit sur environ 300 km.

     II – La construction de l’État moderne par les Capétiens.

     A – Philippe-Auguste, roi de France (1180-1223).

       

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                      
           

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                             
             

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

         

     Le roi Philippe-Auguste (1165-1223), premier à avoir fait porter sur ses
    actes la mention « roi de France » et non plus « roi des Francs », poursuit
    l’extension du domaine royal. En 1202, il confisque ses fiefs au roi d’Angleterre Jean Sans Terre accusé de ne pas remplir ses devoirs de vassal du roi de France et se lance à l’assaut de la Normandie.
    Ses conquêtes territoriales amènent ses rivaux à s’unir : le dimanche 27 juillet 1214 à Bouvines près de Lille, il affronte les alliés du roi d’Angleterre (l’empereur germanique Othon IV, le comte de Flandres et le comte
    de Boulogne) et l’emporte malgré l’infériorité numérique.
    Par le traité de Chinon, Jean sans Terre abandonne toutes ses possessions au nord de la Loire, le domaine royal couvre désormais le tiers de la France.

                     

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                                                              

     Pour en savoir plus sur la bataille de Bouvines (27 juillet 1214), cliquez ici et ici

             

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                             
               

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                               
            

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                  

     Philippe-Auguste renforce l’administration du domaine royal : il confie à une
    douzaine de baillis, officiers royaux, la mission de parcourir le domaine au gré des besoins afin notamment de rendre la justice et de contrôler la gestion des prévôts qui administrent et jugent les affaires courantes sur un territoire précis.
    Par ailleurs, le roi réside plus volontiers à Paris qui devient capitale du royaume, qu’il fait fortifier et dont il fait paver les rues principales.

     B. Louis IX et Philippe IV le Bel, constructeurs de l’État royal.

           

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                         
        

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                        
               

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                

     

           

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                          
            Le petit-fils de Philippe Auguste, Louis IX (1214-1270) partagea l’ancienne Cour du roi en conseils spécialisés pour gouverner (Conseil du roi, Chambre des comptes...).
    En 1263 une ordonnance royale imposa la monnaie royale (écu d'or) dans tout le royaume, celle-ci diffuse l’image du roi et les symboles de la royauté comme la fleur de lys et le sceptre à la population.
    Louis IX impose sa loi mais aussi sa justice avec la condamnation en 1259 d’Enguerrand de Coucy, seigneur qui a abusé de son droit de justice.
    Canonisé en 1297, figure du roi très chrétien, Louis IX devient Saint Louis.           

     

          

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                                                           
         

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                  
        

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                                                                      

     Sous le règne de Philippe IV le Bel (1268-1314), petit-fils de Saint Louis, le roi s’entoure de légistes (spécialistes de la loi) qui luttent contre la trop grande puissance de l’Église. Ainsi, le légiste Guillaume de Nogaret organisa l’attentat d’Anagni contre le pape Boniface VIII et un pape français fut élu, Clément V, soumis à l’autorité du roi de France.
    Philippe IV réunit aussi les premiers états généraux du royaume en 1302 (assemblée des représentants du clergé, des nobles et des bourgeois du royaume) chargés d’aider le roi, souvent financièrement.

     III - L’État monarchique entre crises et reconstruction (XIVe - XVes)

          

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                      
       

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                               
        

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                  

     Pour en savoir plus sur Jeanne d'Arc, cliquez ici

    A – Les Valois et la guerre de Cent Ans

       

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)                                                                                                                       

        

               En 1328, le roi Charles le Bel meurt sans héritier, Philippe VI de Valois est reconnu roi en 1337 : début de la dynastie capétienne des Valois. Mais Édouard III d’Angleterre, petit-fils de Philippe le Bel, lui conteste la couronne :  début de la

    guerre « de Cent Ans » (1337-1453).
    La première période est dominée par anglais et en 1356, lors de la bataille de Poitiers, le roi français Jean II le bon (courageux) est fait prisonnier.  

         

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                                                    
                                                                                                                                                                                                                                                         

     Après la défaite française d’Azincourt en 1415, le nord de la France est occupé. En 1420, le roi de France Charles VI renie son fils (futur Charles VII) et désigne le roi d’Angleterre Henri V comme héritier du royaume de France. C’est alors que Jeanne d’Arc, jeune paysanne lorraine, rencontre Charles VII, chasse les anglais d’Orléans (1429) et convainc le dauphin (héritier du trône) de se faire sacrer à Reims. Capturée et livrée aux anglais en 1430, Jeanne est brûlée à Rouen en mai 1431.
    La bataille de Castillon (1453) donne la victoire aux français et clôt une guerre qui aura duré 115 ans et qui aura fait grandir le sentiment national français face à l'ennemi anglais.

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

    Pour en savoir plus sur Louis XI, cliquez ici

     B. La naissance de l’État monarchique.

              

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)                                                                      

      
         Quand Louis XI (1461-1483) arrive au pouvoir, le royaume de France n’a
    jamais été aussi vaste et unifié mais il l’agrandit encore en s’emparant des terres du duc de Bourgogne, Charles le Téméraire.
    Sous les Capétiens -Valois, l’État s’est développé : le roi est entouré de conseils et s’appuie sur des représentants dans les provinces ; des impôts royaux ont été créés comme la Taille, ils deviennent permanents après 1440 ; en 1445 apparaissent les compagnies d’ordonnance, première armée permanente et salariée du royaume.     
      

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                
          

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                                                                                                                                                                    
         

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

     

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)

     Conclusion

     

                 Les Capétiens nous laissent un riche patrimoine autour de Paris : la cathédrale gothique de Reims, le château de Vincennes, la basilique de Saint-Denis, les Archives royales...
    Ils nous laissent un héritage historique :
    - Création de l’État.
    - l'Unité territoriale du royaume.
    Ils ont posé les bases de la France d'aujourd'hui.
             

    L'affirmation des rois capétiens et valois (XIe - XVe siècle)